- 2 minutes

Semaine Européenne du Handicap Sensibiliser pour une entreprise inclusive

Nos actualités
Entreprise inclusive - Préparation SEEPH

Un évènement incontournable mené par notre Mission Handicap //

Cette année encore, le groupe Apside participera à la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées. Notre Mission Handicap, composée de 17 référents, labélisés Handimanager à travers toute la France, a créé un programme sur-mesure à l’ensemble de nos collaborateurs. Du 16 au 27 novembre, nos Apsidiens pourront ainsi participer à des ateliers et se sensibiliser au handicap invisible.

Pour cette édition, où le cinéma est la thématique, nous découvrirons la particularité du handicap invisible. S’il est parfois invisible, les conséquences au quotidien sont, elles, bien présentes. En cette période où la distanciation est devenue la règle, saisissons l’opportunité de resserrer nos liens autour d’une réflexion visant à créer un monde inclusif où chacun disposera des mêmes chances.

Des sensibilisations pour conjuguer performance et bienveillance //

Pour offrir une sensibilisation personnalisée, Apside a décidé de prolonger d’une semaine l’ensemble de ses actions. Ce format permet de répartir le nombre de participants à chaque atelier et ainsi d’offrir des réponses adaptées à nos collaborateurs.

Des animations participatives sur le thème du cinéma :

  • • Le bureau des séries : « Le handicap fait partie intégrante de nos vies, mais également de celles des héros de nos séries préférées ! Saurez-vous retrouver dans quelle série ? »
  • • Le ciné quizz : « Portez un nouveau regard sur les films connus et retenez de façon ludique les messages clés »

Des interventions externes, avec l’association Ne’Hom, la famille Café Joyeux ainsi que l’intervention de Philippa Mott, psychologue conférencière du ClubHouse.

Des conférences internes : « la Mission handicap Apside et Apsid’EA » animée par nos responsables Mission Handicap et Apsid’EA ; « Le rôle d’un référent handicap » animée en local par nos référents handicap.

Agenda SEEPH

Chaque talent est important, au-delà de la différence //

Nous avons fait le choix d’être une société différente, engagée, performante ;
Une Entreprise Sociétale et Numérique.
L’inclusion est au cœur de notre ADN, en témoigne la création d’Apsid’EA et de notre Mission Handicap.

Partager !
- 3 minutes

Atelier - UX Design Phase de conception

Revenir au Blog
Atelier UX - collaborateurs

Préparer son atelier //

Définir ses objectifs

« Que cherchons nous à savoir ? » est la première question à se poser. En effet, la réponse va définir le format du moyen que nous allons utiliser : atelier de brainstorming, guerilla test, interview ou autres études sur le terrain.

Dans notre cas, nous cherchons à savoir quels types de contenus sont importants pour nos utilisateurs afin de définir une arborescence adaptée pour une navigation optimale. Des ateliers de brainstorming de 4 à 5 personnes, représentatives de nos utilisateurs, nous ont semblé être la solution idéale dans le but de confronter les idées et d’avoir un large éventail d’informations.

.

Identifier le profil des participants aux ateliers

Avant de se lancer dans un atelier, il est important de le préparer et cela passe par l’identification des profils que nous souhaitons confronter. En effet, il faut s’assurer que les participants correspondent à notre cible mais aussi et surtout qu’ils soient réceptifs à ce type d’atelier.

Pour les identifier, nous avons dans un premier temps établit 4 personas afin de connaitre les différents profils et habitudes des utilisateurs qui seront amenés à se rendre sur notre site internet. En fonction du profil, les objectifs seront différents et ainsi les navigations variées. Une fois ces profils déterminés, place à l’identification des personnes les représentant parmi nos 24 agences composant le groupe Apside.

Atelier UX - Comprendre ses utilisateurs
Atelier UX - Rythmer et animer un atelier

Animation de l'atelier //

Construire et rythmer son atelier

Pour la plupart des personnes, la participation à des ateliers de brainstorming n’est pas un réflexe. Pour éviter les idées toutes faites du « je risque de dire une bêtise », « ce n’est pas mon avis qui va changer les choses », il est essentiel d’exposer le contexte afin que les participants comprennent leur rôle.

Maintenant que le contexte est posé, il faut guider les participants. Pour cela, pensez à établir plusieurs étapes clés de votre atelier et à chronométrer chacune d’elles pour dynamiser les échanges.

Dans le cadre de la refonte du site internet d’Apside nous avons identifié 4 étapes :

« Pourquoi je me rends sur un site internet » : demander aux participants d’indiquer sur un post-it pour quelles raisons ils se rendent sur le site d’une entreprise.

« Ce que je recherche » : quelles sont les informations que je regarde en priorité sur un site internet.

« Pourquoi ? » : en reprenant les informations citées par les participants dans la première partie leur demander pourquoi ces informations sont importantes.

Les 3 éléments les plus importants : afin d’affiner et de croiser les idées demander aux participants d’indiquer sur un post-it les 3 éléments les plus importants pour eux.

Traiter les données //

Pour trier correctement ses idées, il faut dans un premier temps reprendre ses objectifs de départ. Notre finalité est ici de définir une première arborescence.

Quelles ont été nos étapes ?

1. Reprendre l’ensemble des ateliers et annoter sur des post-it l’ensemble des contenus identifier. Astuce : utiliser des couleurs pour différencier les ateliers. Cela permettra ensuite d’identifier les récurrences et ainsi d’avoir une première vue sur les éléments à mettre en valeurs.

2. Regrouper par type d’informations communes

3. Supprimer les post-it en doublon afin d’avoir une vision plus clair sur le nombre d’informations à mettre en avant. Astuce : indiquer, par un signe distinctif, les contenus obtenant plusieurs récurrences.

4. Donner des intitulés aux catégories identifiées et revoir le regroupement d’informations afin d’avoir une cohérence entre le titre et les informations qui vont en découler.

Atelier UX - traiter les données - Apside
Atelier UX - Apside

Confrontation terrain //

Maintenant que vos ateliers sont terminés, n’hésitez pas à confronter régulièrement vos avancées sur le terrain. Dans le cadre de la construction d’une arborescence vous pouvez par exemple envisager d’organiser des tris de cartes pour confirmer l’optimisation de la navigation.

Les habitudes et les usages changent rapidement, cette phase de confrontation n’est pas à oublier. Cette étape va vous permettre d’améliorer sans cesse votre solution en vous assurant de répondre à un véritable besoin.

Prêt pour un atelier ? 🙂

..

..

Partager !