La fresque du climat Sensibilisons-nous aux impacts du réchauffement climatique

Notre Blog
responsabilité_fresque_climat(1)

La fresque du climat : comment Apside a découvert le concept //

Depuis plusieurs années, la démarche RSE chez Apside est devenue un véritable axe stratégique qui a fait émerger plusieurs chantiers. Dans ce cadre, une campagne d’animation de la Fresque du climat a été lancée dans nos agences à Strasbourg, Paris, Lyon et bien d’autres à venir (Nantes, Brest, Lille…).

Elodie, collaboratrice Nantaise qui anime la Fresque, accepte de revenir avec nous sur le concept de la Fresque du Climat, sur le déroulé, mais aussi sur son parcours en tant que Fresqueuse !

La fresque du climat : le concept //

La Fresque du Climat est un serious game, c’est-à-dire, un « jeu sérieux » qui se veut aussi bien ludique que source d’enseignement.

Créée en 2018 par Cédric Rigenbach, ingénieur et enseignant en école supérieure sur les questions énergie-climat, elle a pour but de sensibiliser un maximum de monde sur l’urgence climatique, afin de passer à l’action individuellement, et collectivement.

Mieux comprendre pour mieux agir, pourrait être le credo de la Fresque du Climat.

Le but de l’association est d’embarquer tous les individus et les organisations vers une transition écologique, en diffusant rapidement et clairement le défi que représente le changement climatique. Bien sûr, cette transition est globale puisqu’elle implique forcément des mutations sur le plan économique et sur nos modes de consommation.

En ce qui concerne les organisations, l’objectif est notamment d’anticiper le monde de demain pour s’y adapter. L’enjeu est d’autant plus fort que l’écologie est devenue un point d’attention central, notamment chez la nouvelle génération : une entreprise qui n’aura pas su s’adapter et prendre en compte ces problématiques dans sa stratégie (par exemple à travers son empreinte carbone) sera non seulement peu attractive, mais en décalage total et amenée à péricliter.

L’efficacité de l’outil et sa licence d’utilisation ont contribué à sa diffusion exponentielle. Tous les 5 mois, le nombre de participants double !

Fresque_Strasbourg

La fresque du climat : pourquoi l'organiser en entreprise //

“Je crois que le pouvoir des entreprises dans notre monde actuel et celui de demain est énorme. Non seulement elles sont un vecteur pertinent pour toucher un publique large et varié, mais de par leur nature entrepreneuriale, elles sont aussi une source de réflexions collectives efficaces pour créer des solutions.”

En outre, la Fresque est un excellent support de team building. Il s’agit d’un outil rigoureux, neutre et qui sensibilise sans culpabiliser les participants. Les salariés en sortent donc motivés et outillés pour créer des solutions dans l’entreprise.

Plus d’infos : https://fresqueduclimat.org/entreprises/

La fresque du climat : Concrètement //

Cet atelier d’intelligence collective dure 3h. Le jeu est composé de 42 cartes du climat qu’il convient de positionner correctement selon des liens de cause à effet. Il peut y avoir 1 à 3 groupes. Les groupes restreints permettent de fluidifier les échanges et de favoriser l’intelligence collaborative.

Chez Apside, nous avons souhaité l’initier en présentiel, car la cause génère beaucoup de lien humain, et cela nous tenait à cœur. Toutefois, il existe une version 100% en ligne, avec des outils collaboratifs puissants qui fonctionnent très bien.

Pendant 1h30, chaque groupe découvre les cartes et leurs notions, et tente de les relier entre elles. Petit à petit, l’aspect systémique se dessine, avec des flèches dans tous les sens ! Puis, vient le moment de la « digestion ». On écoute ce que ça provoque à l’intérieur de nous, on partage, et on réfléchit aux solutions.

Cet atelier n’engage les participants à aucune action, si ce n’est des sourires, de l’énergie positive, de la curiosité et l’envie d’apprendre et de partager : en somme, de l’engagement dans le moment. Néanmoins, chez certains, la prise de conscience est un choc, et le passage à l’action immédiat. Parfois, les émotions génèrent un sentiment d’impuissance. Mais tôt ou tard, les graines semées lèvent. Nous sommes tous différents et il faut s’en réjouir.

L’objectif est tout d’abord de passer un moment convivial, et d’apprendre ensemble !

La fresque du climat : chez Apside, grâce à l'intervention d'Elodie //

“Engagée sur les questions d’écologie et de résilience depuis plusieurs années, je me suis formée à la Fresque récemment pour animer en tant que bénévole auprès du grand public. Grâce au soutien et à la confiance de mon agence de Nantes, que je me suis sentie complètement légitime à proposer ces ateliers, et l’idée a été accueillie avec enthousiasme. Charlotte, membre de l’équipe RSE et Camille, membre de l’Académie by Apside, m’ont très vite contactée et c’est avec notre plus belle énergie que nous avons lancé le projet.

Rapidement, le Comex ainsi que l’agence de Strasbourg se sont manifestés, et j’ai eu le grand plaisir d’animer ces fresques pour eux début octobre.

L’association propose un parcours de formation officiel très efficace. Simple, abordable, tout est sur le site. Les personnes référentes sont également très disponibles. Après avoir réalisé ma première fresque en mai dernier, je me suis donc inscrite pour être formée à l’animation. J’ai ensuite passé quelques heures à étudier les notions plus en profondeur, j’ai co-animé une première fresque, puis je me suis lancée seule.

L’accueil a été très chaleureux. Les personnes avaient vraiment à cœur d’en apprendre plus et de réfléchir aux questions d’avenir à leur échelle. Le Comex au complet a dédié une demi-journée à cet atelier. A Strasbourg, 16 personnes étaient présentes ! Les échanges étaient riches et j’ai eu un immense plaisir à rencontrer chacun des participants. L’atelier officiel propose une phase de créativité pour décorer la fresque. J’ai pris le parti de limiter cette étape chez Apside au profit de réflexions pour passer à l’action très concrètement.

L’intelligence émotionnelle est un axe que je trouve trop souvent sous-exploité ou sous-valorisé en entreprise. Quand on comprend l’urgence de la situation climatique, ce n’est pas seulement dans nos têtes que se passe le mouvement, mais dans nos tripes ! Savoir l’exprimer et comprendre que nous ne sommes pas seuls face à ces émotions est une première étape cruciale.

Ensuite, seulement, on réquisitionne notre mental pour imaginer les solutions d’aujourd’hui et de demain. Je demande à chacun de réfléchir à ses aspirations, les encourage à agir au sein de leur cercle d’influence, puis nous finissons l’atelier avec des pistes concrètes à mettre en place au sein d’Apside.

Le format est amené à évoluer. Comme en agilité, je fais du test and learn ! Selon les retours que je collecte à chaque atelier, je peaufine, j’adapte continuellement.”

La fresque du climat : ton parcours en tant que fresqueuse //

“J’ai toujours eu une conscience écolo développée, mais l’élément déclencheur a été une conférence de Pablo Servigne à la Cité des Sciences (https://www.youtube.com/watch?v=ClkcLkfJpzU), que j’ai visualisée début janvier 2018 grâce à un collègue ami de Oui SNCF qui me comptait parmi ses « colibris » (référence à Pierre Rabhi). En parallèle, j’ai découvert le rapport du GIEC, qui m’a confirmé que j’étais face à un consensus de l’ensemble de la communauté scientifique.

Maman de 2 enfants de 4 et 7 ans, il m’a été alors impossible de continuer à vivre comme si je ne savais pas ce qu’il était en train de se passer. Et comme je suis de nature très positive, je suis passé à l’action. J’ai changé beaucoup d’habitudes à titre personnel (transport à vélo, zéro déchet, potager naturel, consommation bio, locale, directe au producteur, seconde main…), et je me sens de plus en plus engagée pour la cause.

Lorsque j’ai participé à une Fresque du Climat en ligne en mai dernier, j’ai été séduite par le format ludique et participatif. En tant que coach agile, l’intelligence collective est au cœur de mes pratiques. Mettre mon savoir-faire au profit de la planète et de l’avenir a été une évidence.

Je ne sais pas quel chemin m’attend, mais je mets instinctivement mon énergie dans deux choses : l’Humain, et la Terre. Je crois que j’aime autant les deux. Chaque jour, mon métier m’apporte son lot d’enseignement et de joie, malgré toutes les difficultés. Travailler avec l’Humain me passionne. Allier cela à la cause ultime (à mon sens !) qu’est la Planète est pour moi une vraie source d’épanouissement.

J’ai découvert l’agilité de façon autodidacte en 2012, quand cette philosophie faisait ses premiers pas dans les entreprises françaises. Je suis un bébé de l’agilité. J’ai tout de suite mis beaucoup de sens dans cette façon de travailler, car cela répondait à des valeurs profondes : responsabilisation, initiative, créativité, bienveillance, collaboration, pragmatisme… Elles sont chez moi une source de bonheur au travail.

Nous avons absolument besoin de ces qualités pour répondre aux problématiques actuelles. Je suis convaincue que c’est à travers le collectif que nous trouverons nos solutions pour vivre ces temps de grande transition.”

Merci beaucoup Elodie pour ce retour et pour ton implication. Nous avons hâte de découvrir les prochaines étapes de ton parcours !

Find out more