Conseil Métier - 2 minutes
-

Prendre conscience de ses compétences LA REFLEXIVITE, LEVIER D’APPRENTISSAGE

Notre Blog

Vous avez dit réflexivité ?

Le modèle Apside, résolument humain, invite nos équipes à se surpasser chaque jour afin de comprendre plus encore les subtilités des compétences transversales ainsi que des soft skills. Dans un contexte d’apprentissage continu, où les entreprises prônent l’agilité face à un marché hyper concurrentiel, parvenir à mieux se connaître et remettre en question ses pratiques devient une compétence plus que nécessaire. La réflexivité est devenue une soft skill à valoriser.

Théorisé par de nombreux chercheurs en sciences sociales (lire les travaux de Schön (1994) pour les plus motivés), le concept de réflexivité renvoie à l’aptitude du sujet à envisager ses propres actions pour les analyser. C’est-à-dire que l’on s’interroge sur son vécu, ses pratiques, ses actions, ses expériences.

Pratiquer la réflexivité, c’est prendre de la distance sur ses actions, pour les analyser, les remettre en question, les améliorer.

Pourquoi la réfléxivité ?

Parce que ça fait toujours du bien de se remettre en question, non ?

Repenser une expérience, positive ou négative, aura toujours un aspect formateur. Les situations d’échecs en particulier, repensées, deviennent sources d’apprentissage. En fait, la réflexivité met à jour nos croyances, nos automatismes, ce qui nous permet d’apprendre de nos expériences et les capitaliser pour pouvoir rebondir. Et finalement, c’est apprendre à développer une posture critique.

 

 

 

 

 

Concrètement, comment appréhender la réflexivité ?

On le fait plus souvent qu’on ne le pense ! De façon inconsciente parfois, à partir du moment où on s’auto-analyse, qu’on repense à une situation. Lors de débriefings, de groupes d’échanges de pratiques, par des feedbacks, des exercices de résolutions de problèmes… On le fait collectivement, dans une perspective de coopération, par la confrontation de points de vue, par des retours d’expérience.

Cependant il est nécessaire de pratiquer cet exercice seul, pour réfléchir à ses propres expériences, ses propres compétences, et y donner du sens. Pour repenser une situation de travail en s’interrogeant sur les choix et méthodes mobilisées, les difficultés rencontrées, et être capable par la suite d’éviter de reproduire les mêmes erreurs.

Par exemple

Par exemple, arrêtons-nous deux minutes sur la situation vécue depuis le début de la crise du Covid-19 : « Qu’avons-nous appris ? ». Parce que nous avons tous été obligés de revoir nos pratiques et nos habitudes pendant cette période incertaine, et qu’on ne peut toujours pas prédire la suite.

Nous avons vu apparaître :

 

Les enjeux de la réflexivité pour les ESN ?

Plus largement dans les organisations de travail de 2021, il devient primordial de réussir à se réinventer pour s’adapter aux changements permanents. Cela est d’autant plus marquant dans le monde des ESN où le marché hyper concurrentiel invite chacun à se démarquer.

Ce qui définit Apside et ses projets, c’est ce modèle résolument humain, qui pour développer et maintenir une dynamique réflexive au sein de ses équipes, invite chacun à s’interroger sur les subtilités des compétences dites transversales.

  • Avec la création de groupes de travail sur des thématiques variées pour faire émerger les points de vue, les idées innovantes, favoriser les échanges inter-métiers
  • En favorisant et en maintenant le lien social, même à distance pour garder une forme de proximité
  • En faisant des managers les garants de la réflexivité au sein de leurs équipes, pour maintenir cette dynamique d’apprentissage collectif, au travers des réunions, des entretiens professionnels.

 Parce qu’on a autant à apprendre des situations que de ses propres actions, une petite pensée lors de vos prochaines réunions : analysez vos pratiques, en toute réflexivité.

Parcours de formation aux métiers Data Un pas de plus vers l’entreprise apprenante

Notre Blog
Situation de e-learning sur MySkillCamp de l'Academy by Apside

Parcours de formation aux métiers data : faire vivre l'Academy by Apside

Depuis cet été 2021, une nouvelle fonctionnalité est venue enrichir la plateforme d’apprentissage en ligne de l’Academy by Apside : les parcours de formation métiers. À partir de contenus existants, internes et/ou externes, il est désormais possible sur notre plateforme de MOOC, de créer des parcours de formation complets, sur des métiers spécifiques à Apside et ses agences. L’idée est ainsi de donner accès aux collaborateurs à des savoirs, issus d’Apsidiens experts sur les sujets abordés. Premier parcours disponible, la formation aux métiers Data. Rencontre avec son créateur, Oussama, Data Scientist chez Keley, l’agence spécialisée conseil du Groupe.

 

Bonjour Oussama, peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Bonjour ! Je suis avant tout un passionné de data et de mathématiques, ce qui m’a logiquement mené à devenir Data Scientist, poste que j’occupe aujourd’hui au sein du cabinet de conseil Keley. Lors de mon parcours, j’ai obtenu un Doctorat en informatique à l’Université Paris-Dauphine, un Master de recherche Paris-Dauphine et Mines ParisTech et un diplôme d’ingénieur en ingénierie mathématique. Avant de rejoindre Keley, j’ai conduit une thèse sur l’anticipation des risques d’accident nucléaire en milieu marin, et j’ai occupé un poste de Data Scientist dans le domaine de l’emailing marketing, notamment dans le développement d’algorithmes optimisant le ciblage et le taux de conversion. 

Parcours de formation aux métiers data : constuire un apprentissage complet

Peux-tu nous exposer ton dernier projet, qui consiste en la création d’un parcours de formation aux métiers data ? 

Effectivement, avec Hatime Araki, Directeur Data du Groupe, nous avons sollicité au printemps dernier par Mickaël Desnos, le responsable de l’Academy by Apside, pour créer un parcours de formation initiatique aux métiers de la data. L’objectif était de partager mes connaissances ainsi que de centraliser des contenus existants pour offrir aux collaborateurs du groupe une approche sur ces métiers. Notre ambition était que ce parcours donne les outils pour appréhender les concepts clé et pour savoir parler de data. Une personne suivant tout le parcours connaîtra les différents métiers et leurs rôles, ainsi que les grandes étapes d’un projet de data science. 

 

C’est donc un parcours qui se veut complet. Quels en sont les grands modules ? 

Exactement. Si l’idée de ces parcours est de vulgariser un métier pour le plus grand nombre puisse se l’approprier, nous avons souhaité aborder le plus de dimensions possibles. Nous l’avons donc construit de manière progressive. Le premier module est une introduction à la data, avec ses notions de base, qui débouche rapidement sur les jalons d’un projet data, au sein d’un deuxième module. Lors du troisième module, on rentre dans l’essence même de mon métier, avec une formation au Machine Learning, technologie à la croisée entre l’Intelligence Artificielle et la Data Science. Enfin, le dernier module explore le Deep Learning et ses applications. Lors de chacun de ses modules, des liens externes, vers Coursera par exemple, ont été intégrés pour permettre aux apprenant d’approfondir s’ils le souhaitent. 

Présentés de la sorte, ces concepts peuvent paraître rébarbatifs. C’est pourquoi j’ai essayé au maximum de vulgariser les contenus du parcours, et d’apporter de la ludicité au sein des modules. Par exemple, on retrouve des quiz ou des jeux à différentes étapes de la formation, issus de véritables retours d’expériences et donnant les clefs pour comprendre lors que l’on a commis une erreur. 

Main d'un robot autonome
Data Scientist en train décrire un algorithme

Parcours de formation aux métiers data : premier d'une longue série à venir

Est-il défini un profil type de personnes à qui s’adresse ce parcours de formation ? 

L’idée d’origine de Mickaël Desnos sur les parcours de formation métiers était de rendre accessible au plus grand nombre des concepts qui leur sont étrangers. C’est un peu toute la philosophie d’Apside, qui se veut une entreprise apprenante, de partager le savoir en son sein au plus de personnes possibles. Pour cela, il a donc fallu créer une architecture permettant de faciliter l’accès, le suivi et le lien entre les différents modules. 

Le résultat est un parcours destiné bien sûr en premier lieu à nos collaborateurs, afin qu’ils puissent apprendre la data et être capables de différencier les différents concepts et métiers, par exemple la différence entre être Data Scientist et Data Analyst. Entre parenthèses et personnellement, mon objectif serait de convertir tous les apprenants de cette formation à la data, de leur donner envie de suivre ce chemin et d’y orienter leur carrière. Mais ce parcours est également ouvert et accessible pour les commerciaux et les managers, afin qu’ils soient capables de suivre les projets data avec leurs clients et d’identifier au mieux quels profils ils peuvent mettre sur quelles missions. 

Enfin, l’objectif final, et pas si lointain, est d’ouvrir ces parcours, de manière sécurisée, à nos clients, car notre ambition de partage de connaissances va au-delà de nos équipes internes. 

 

Un grand merci Oussama pour cet échange, et puisse ce parcours faire naître des vocations. Un dernier mot pour terminer ? 

Oui, je souhaite remercier Hatime Araki pour son sponsorship, ainsi que Mickaël Desnos et son équipe pour leur confiance, et j’en profite pour préciser que le parcours de formation aux métiers data est le premier du genre, mais que d’autres vont suivre très prochainement, notamment sur les métiers du développement ! 

Apside x Signes et Formations : un partenariat engagé ! - 3 minutes
-

Apside x Signes et Formations un partenariat engagé !

Notre Blog

Des valeurs communes pour un partenariat engagé //

Signes et formations est une entreprise qui, depuis 2012, a décidé de mettre son expertise au service du public et des entreprises pour une accessibilité partout, et pour tout le monde. A travers différents types de services, allant de la formation e-learning, aux cours en langue des signes, en passant par la production de contenus accessibles aux personnes sourdes et malentendantes, Signes et Formations a pour objectif de favoriser l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

Engagée dans l’inclusion de chacun, Apside a décidé de se rapprocher de cette institution afin d’établir un partenariat et de mener des actions communes en faveur de l’inclusion et de l’accessibilité. Cécile Leglise, notre interlocutrice, a accepté de revenir en quelques mots sur notre partenariat et d’échanger à propos des enjeux communs à Apside et Signes et Formations !

Signes et Formations : une équipe engagée //

  • Peux-tu te présenter ?

Bonjour, je suis Cécile LEGLISE, chargée de relations entreprises chez Signes et Formations depuis bientôt 2 ans. J’ai intégré l’équipe avec la création de ce poste afin d’installer et d’agrandir notre impact sur les entreprises…

  • Peux tu présenter l’équipe de Signes et Formations ?

S&F a été fondée par Karine LASNE et Cédric RICHARD, qui mènent le projet Signes avec de grandes valeurs de bienveillance et de bravoure. J’ose utiliser ces mots car au quotidien, notre équipe œuvre littéralement pour faire en sorte qu’une personne sourde ou malentendante ait les mêmes droits et les mêmes chances d’accéder aux services publics et à l’emploi.

Rejoints depuis par Michel, associé et responsable pédagogique, et par Judith, ingénieure de la formation, l’équipe se compose au total de 7 personnes. Nous pouvons y rencontrer également 3 formateurs Cindy, Vincent, Damien et moi-même sur mes fonctions de relations entreprises.

Signes et Formations : une institution avec des valeurs d'inclusion //

  • Quelle est la vocation de Signes et Formations ?

Signes et Formations existe depuis 2012. Notre solution était initialement principalement orientée autour de la création d’une plateforme e-learning. Nous avons ensuite pu étoffer notre offre en créant des cours de LSF (Langues des signes française), puis en ouvrant notre propre service d’interprètes français/LSF, LSF/français.

Naturellement, tous ces sujets de langues ont abouti à la réflexion qu’il manquait cruellement d’accessibilité aux personnes sourdes et malentendantes, locutrices de la langue des signes en France. Fort de ce constat, nous nous sommes tournés vers les métiers d’avenir : le numérique. Pourquoi ? parce que ce domaine fait appel à des acquis naturels chez ce public : le visuel, la conception spatio-temporelle…

 

  • Quelles sont les valeurs inculquées par l’entreprise ?

Signes et Formations est un modèle assez rare de résilience, de souplesse et de confiance. L’institution représente un autre mode de pensée et de communication. Nous estimons que ce qui créé le handicap en France, c’est la façon dont nous pouvons voir des freins chez les personnes, plutôt que de voir leur richesse à apporter une vision opportune d’évolution.

Signes et Formations x Apside : un partenariat évident //

  • Quels ont été les premiers projets communs ?

Nous avons connu Apside au Digital Summit de 2019 organisé par la Région Auvergne-Rhone-Alpes. D’un échange à un autre, Apside a vu en nous le biais du numérique et du handicap réunis, afin de faire travailler pour l’inclusion et l’accessibilité. Pour commencer, nous sommes intervenus lors de la SEEPH (Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées) auprès des équipes de Lyon pour leur faire découvrir la LSF et les sensibiliser à la surdité.

C’était une belle expérience, riche de bons moments, qui a permis de voir ce handicap autrement, mais aussi d’envisager la possibilité d’intégrer des personnes sourdes au sein des équipes tout en concevant que l’employabilité d’une personne ne tient pas qu’à sa capacité à parler…

 

  • Pourquoi se rapprocher d’Apside ?

Apside offre un regard et une approche qui se veulent innovants dans l’intégration des projets, dans l’approche client… Des valeurs, finalement, qui nous poussent à aller toujours plus loin pour donner un coup de pied aux idées reçues ! Nos ambitions communes sont d’aller vers une logique gagnante : former les professionnels de demain dans les métiers où la pénurie se creuse davantage de jour en jour. Nous souhaitons offrir un avenir à de jeunes sourds à qui l’on a toujours dit : « tu ne peux pas, tu es sourd… »

 

  • Comment souhaitez-vous continuer ce partenariat ?

Nous espérons concrétiser encore plus notre partenariat en intégrant des alternants au Lab Apsidien, notamment avec les équipes de Lyon… mais je ne peux pas encore tout dire aujourd’hui ! A suivre donc ! 😉

 

 

Merci beaucoup à Cécile, et à Signes & Formations pour ces échanges de qualité qui nous permettent d’envisager de nouvelles solutions, ensemble, afin d’offrir l’accessibilité aux personnes sourdes ou malentendantes. N’oubliez pas de rester connectés, nous avons hâte de vous présenter nos prochaines actions communes !

Télétravail : l’enjeu d’une vision Groupe - 6 minutes
-

Télétravail : l'enjeu d'une vision Groupe

Notre Blog
Écran d'ordinateur montrant une visio-conférence

Le télétravail, un processus imposé par une situation inédite

Interview de Nicolas Lechein, Directeur Délégué aux Ressources Humaines, Groupe Apside

Accélérer l’engagement pour favoriser le bien-être au travail. C’est la mission quotidienne que s’est donnée Apside, persuadé que ce qui fait la force d’un groupe, ce sont ses talents. Nous avons eu le plaisir d’échanger avec Nicolas Lechein sur le sujet télétravail pour le Groupe Apside.

 

Bonjour Nicolas. En tant que Directeur Délégué aux Ressources Humaines, quel est ton rôle au sein du Groupe Apside ?

J’ai rejoint Apside en mars 2020, soit au tout début de la crise sanitaire. En quelques jours, 70% de nos salariés ont subitement exercé leur activité en Télétravail et 20% de nos salariés ont été placés en inactivité totale. Lors de notre premier baromètre Qualité de Vie au Travail, en mai 2020, 27% de nos salariés disaient vivre de mal à très mal leur situation actuelle (incertitudes économiques, isolement, hyperconnexion, stress, anxiété…). Ce fut une période vraiment particulière, à laquelle il a fallu répondre de la meilleure des manières.

Au quotidien donc, je suis en charge des Ressources Humaines et des Relations Sociales au sein du Groupe Apside. Ma mission consiste d’une part à gérer la crise sanitaire, à déployer de nouveaux modes d’organisation du travail, en prenant en compte les conséquences de ces derniers, notamment sur l’engagement et le bien-être de nos salariés. Et d’autre part à anticiper l’évolution des attentes de nos salariés pour qu’Apside fidélise ses talents et continue à en attirer de nouveaux.

La réussite d’une forme hybride de travail entre le présentiel et le télétravail à l’issue de la crise sanitaire représente de ce point de vue un enjeu majeur.

Télétravail : la nécessité de réfléchir la démarche

Le télétravail justement. Quelle est la position d’une ESN de 3 000 collaborateurs comme Apside ?

Le télétravail est devenu incontournable aujourd’hui. Il est à la fois imposé par la situation sanitaire et demandé par les salariés. Mais il doit être réfléchi et encadré, pour passer les nombreux écueils que l’on peut imaginer pour un groupe de notre taille.

Les plus importants pour nous étant l’isolement, le délitement des liens sociaux et la déconstruction du projet collectif. Depuis plus de 40 ans, Apside s’est construite sur des relations humaines, l’éloignement constitue alors un risque pour la cohérence et la force des liens qui ont été créés. Le maintien du liant humain a donc été une priorité pour le Groupe.

Je pense qu’il appartient à l’entreprise d’inventer son propre mode de fonctionnement en intégrant le télétravail. Il ne suffit pas de permettre à chacun de nos salariés de travailler à distance sans accompagnement. L’entreprise a un rôle essentiel à jouer, en formant nos salariés, en développant leur autonomie et en leur fournissant les outils – pas uniquement sur le plan matériel – leur permettant de réussir à travailler à distance.

Autre point fondamental, le rôle déterminant du manager dans la réussite du télétravail, avec une capacité à réinventer les pratiques managériales à distance pour maintenir la cohésion du collectif, la motivation et l’engagement de chacun.

 

Concrètement, comment se met en place le télétravail chez Apside ?

Le télétravail était une nouveauté pour Apside. Cette réflexion s’est imposée à nous pour les raisons évoquées précédemment. Toutefois, rapidement, nous avons eu la volonté d’ancrer le sujet dans la durée. Ainsi, nous avons opté pour la signature d’un accord d’entreprise, qui a pour avantage d’inclure chacune des parties prenantes de l’entreprise, y compris les partenaires sociaux.

La signature de cet accord n’est qu’une étape. L’enjeu est le succès de son déploiement, notamment après la crise sanitaire. Je suis convaincu qu’il va s’inscrire dans une forme hybride de travail, à savoir une partie de l’activité en présentiel et l’autre partie en télétravail.

Nous maintenons donc des jours en présentiel pour les salariés sur sites Apside. Pour les collaborateurs en mission chez nos clients, nous sensibilisons ces derniers aux mesures que nous avons mises en place par voie d’accord, avec un objectif maintenir l’excellence de nos prestations à distance. Côté client par ailleurs, nous avons également renforcé notre suivi commercial en maintenant, ici aussi, le lien à un niveau au moins aussi élevé qu’en période normale.

Nous sommes au cœur d’une démarche itérative. L’essentiel sera de progresser au fil des semaines pour faire de cette nouvelle forme d’organisation du travail un succès. Allier présentiel et télétravail représente une évolution considérable pour Apside, que nous souhaitons sans rupture et en préservant nos fondamentaux. Je reste cependant convaincu qu’à terme, nous devrons faire en sorte que l’on puisse travailler “de n’importe où et n’importe quand” pour répondre aux attentes de nos collaborateurs actuels et futurs.

Organisation du travail à distance
Réunion entre développeurs

De l'importance du lien social dans une démarche de télétravail Groupe

Quelles sont les difficultés auxquelles tu fais face ?

Tout d’abord, les phases de préparation et de négociation de l’accord se sont faites à distance. C’était la première fois que je discutais un accord sans interaction physique et relationnel. Nous avons négocié l’accord via Teams. Nos certitudes sur ce qu’il était possible de faire, de ressentir et de réussir à distance ont été immédiatement mises à l’épreuve lors de nos discussions.

Ensuite, nous avons veillé à la culture et aux valeurs de l’entreprise. L’entreprise ce n’est pas qu’un lieu de travail mais un endroit où se créent des liens sociaux, qui sont essentiels à sa réussite. Cet esprit est encore plus présent chez Apside où les relations humaines sont au cœur du projet d’entreprise.

Enfin, nous nous devions non seulement d’accompagner nos salariés, mais également nos managers qui ont un rôle central dans la réussite de cette nouvelle forme d’organisation du travail.

 

Comment le management a-t-il été impacté ?

Nous avons mené deux enquêtes auprès de nos équipes depuis le début de la crise du Covid. Comme évoqué en introduction, lors de notre 1er baromètre QVT, en mai 2020, 27% de nos salariés disaient vivre de mal à très mal leur situation actuelle, notamment en raison d’un sentiment d’isolement et d’absence de lien avec leur manager.

Dès le retour de nos salariés à l’issue du premier déconfinement, nous avons notamment mis en place des formations sur “la bonne posture managériale”, avec la prise en compte de la gestion des émotions.

Le télétravail représente donc un enjeu fondamental au regard du maintien du lien social. Des initiatives ont été prises : Cafés Digitaux, Escape Games, réunions à distance, événements clients à distance…

Je suis convaincu qu’il faudra aller plus loin. Même si nous reviendrons à une forme hybride de travail, le télétravail se poursuivra après la crise sanitaire, sachant qu’il est plébiscité par la plupart de nos salariés.

Le vrai défi, selon moi, réside dans le fait qu’il faudra donc repenser en profondeur nos méthodes de management et plus généralement les moyens que nous devrons mettre en œuvre au service de nos collaborateurs pour améliorer la qualité de vie au travail, et ce, dans l’intérêt de ces derniers et de l’entreprise. Je pense que la performance de l’entreprise en dépendra. Le liant entre collaborateurs, managers et client en est le socle.

 

D’une manière plus globale, peux-tu nous partager la vision d’Apside sur le télétravail et ce que ça implique sur notre façon de travailler ?

L’objectif, à terme, est de dédier la présence au bureau à des temps d’échanges, de co-construction, de formation et évidemment de création du lien social. Sincèrement, quel est l’intérêt de venir sur site pour téléphoner ou répondre à ses e-mails ?

Nous allons tous devoir apprendre ensemble, faire davantage confiance aux équipes, accompagner, sans contrôle excessif et disproportionné. Je suis convaincu que la capacité à être rapidement autonome dans sa fonction va être l’un des critères décisifs de nos recrutements. Dans ce nouvel environnement, les compétences comportementales et relationnelles prendront de plus en plus d’importance.

 

Enfin, peux-tu nous partager quelques bonnes pratiques mises en place chez Apside ?

En premier lieu, nous avons déployé deux modules de formation digitaux pour les salariés et leurs managers.

Nous avons également constitué une équipe de Référents télétravail, au moins une personne par agence. L’objectif est non seulement de faire remonter les difficultés éventuelles, mais également de capitaliser sur les bonnes pratiques que chacun a mises en place. Ils ont un rôle à la fois de capteurs sociaux auprès des équipes et de diffuseurs de bonnes pratiques.

Des moments collectifs ont été organisés, par exemple, les Cafés Digitaux, Escape Games, Courses Connectées, Kit Apéro…

Pour conclure, en plus de l’accompagnement de chacun et de la définition des bonnes pratiques, il faut des principes simples et compréhensibles par chacun, sachant que nous allons apprendre de notre expérience du télétravail.

Le premier est de définir un mode de fonctionnement en télétravail en cohérence avec notre ADN, qui repose sur trois valeurs cardinales : proximité, engagement, professionnalisme. Des valeurs résolument humaines qui doivent influencer toute décision de niveau stratégique, comme peut l’être une nouvelle forme d’organisation du travail et la diffusion de nouvelles pratiques managériales.

Notre priorité est donc que le collaborateur se reconnaisse dans les évolutions de son quotidien. Ce n’est pas naturel, ça s’accompagne. Et dès lors qu’on parle d’humain, l’adaptabilité est un maître-mot. Tout le monde ne réagit pas de la même manière aux choses, il y a donc beaucoup à faire pour prendre en compte chacun de nos collaborateurs, “au cas par cas”.

 

Les nouveaux modes du travail et la Qualité de Vie au Travail sont intimement liés. Soyons modestes face à ces changements, car ils prennent du temps. C’est un point commun à tous les chantiers de transformation organisationnelle qui n’ont pas abouti, ignorer la variable temps. Apside fera en sorte de respecter cette réalité.

Méthodes agiles - 3 minutes
-

Prendre le virage de l’agilité Le rôle d’un bon partenaire

Notre Blog
Prise de parole en atelier de travail

Du cycle en V à l'agilité

Les clients qui nous confient leurs projets de « build » ou la maintenance évolutive de leurs systèmes d’information, ont souvent une forte culture de conduite de projet en cycle en « V ». Cependant, ils sont nombreux à être convaincus des avantages de l’agilité et recherchent un partenaire solide et expérimenté pour les aider à franchir le pas.

Outre les cadres méthodologiques (framework), la démarche agile est surtout une culture :

  • • qui installe dans les projets un référentiel et un vocabulaire particulier ;
  • • qui définit de nouveaux rôles au sein des équipes ;
  • • qui change la relation de travail entre le client et son prestataire ;
  • • qui adapte le contrat pour y intégrer la notion de changement.

L’assimilation du Manifeste Agile

Regardons ces points en détail et partageons nos convictions relatives au rôle d’un partenaire, au regard des quatre valeurs du Manifeste Agile :

Parce que l’adaptation au changement est plus importante que l’exécution d’un plan, nous préconisons de démarrer la transition par un projet pilote qui permet de qualifier le mode de fonctionnement et la vélocité du centre de services agile. Au terme de cette phase, les indicateurs de mesure de la performance sont mis à jour dans une convention de services adaptée aux projets agiles.

Parce que les individus et leurs interactions ont plus d’importance que les processus et les outils, il apparaît nécessaire d’accompagner les équipes client sur l’adoption du cadre méthodologique, à l’instar de Scrum, grâce à l’intervention de « coachs agiles ». Tel un entraîneur et facilitateur, le coach agile accompagne la transformation aussi bien sur le plan organisationnel que sur le plan humain.

Parce qu’un logiciel fonctionnel est plus important qu’une documentation exhaustive, les Scrum Masters doivent organiser les activités de conception et réalisation en étroite coordination avec le référent fonctionnel du client (Product Owner). Il s’agit de co-construire la solution en donnant une priorité à la valeur métier du produit sans pour autant négliger les opérations qui facilitent la maintenance du logiciel.

Parce que la collaboration avec nos clients est plus importante que la négociation contractuelle, nous proposons à nos clients des contrats personnalisés et adaptés aux projets agiles. Il s’agit de satisfaire le besoin métier en livrant rapidement et régulièrement des fonctionnalités à grande valeur ajoutée.

Finalement, toute la réussite d’un virage vers l’agilité réside dans la qualité de l’accompagnement de ses clients en assistance à maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre pour préparer les équipes à la transition vers cette agilité recherchée. Au sein d’Apside, la souplesse de mise en œuvre du centre de services agile permet une montée en puissance progressive vers des activités orientées produit.

Équipe Apside Bordeaux en atelier agile
Post-its déclinant le verbe faire en anglais

Cas d’usage d’un projet bâti sur des fondations agiles

Un de nos clients du domaine de l’assurance nous confie la refonte de son système d’information métier. Nous sommes engagés en assistance technique sur toutes les activités du projet :

  • • en conseil pour la phase de cadrage initial ;
  • • en assistance à maîtrise d’ouvrage (AMOA) pour accompagner la direction de projet sur les phases de pilotage des chantiers, de spécifications fonctionnelles et techniques ;
  • • enfin, nous intervenons sur la phase de réalisation (AMOE) avec des équipes localisées en France et en “NearShore” (Portugal et Maroc).

L’opération mobilise une équipe de 21 consultants dont 15 composent les 3 Feature Teams en charge des Sprints. Le carnet de produit (backlog) comporte plus d’une centaine de “User Stories” qui doivent alimenter les Sprints pour réaliser la première version viable (MVP).

À l’heure où nous publions cet article, les activités de réalisation sont en cours avec des premiers résultats très encourageants salués par le client.

Nous tirons comme premiers enseignements de ce projet :

  • • L’importance de la coordination de l’ensemble des parties prenantes dans un rôle de conseil auprès de notre client qui est porté par les consultants AMOA et le coach agile ;
  • • Le besoin de renforcer les équipes métier du client pour rédiger les users stories ;
  • • La nécessaire phase de conception technique de la solution : le fameux “Sprint 0” où il s’agit d’élaborer le modèle de données initial, de choisir les composants du socle technique, d’organiser le code et les mécanismes pour l’intégration continue ;
  • • La mise en place au plus tôt de la qualification fonctionnelle en continue.

Quelle que soit la taille du projet, le mener en agile ouvre à une meilleure « mise en marché » et à une réduction des risques. S’entourer du bon prestataire, expérimenté et certifié, permet ainsi de mettre un premier pas dans l’agilité tout en obtenant des résultats fiables et immédiats.

Liferay Quelles utilisations pour le portail web open source leader ?

Notre Blog
Agence Apside de Bordeaux

Introduction //

Liferay est un moteur de portail web, open source (en Community Edition), qui permet de créer des sites (publics ou privés), des pages, des contenus mais aussi de les administrer et tout ceci via un back office. À travers cet article, nous vous proposons un aperçu de l’outil et un cas d’usage de son application lors d’une mission client. À noter que nous n’avons aucun partenariat avec cet outil, et que cet article n’est à considérer que comme un retour d’expérience.

Présentation de l’outil Liferay //

Liferay est écrit en Java, nous sommes actuellement à la version 7.3. La version 7.0 a apporté une importante refonte technologique qui a permis au moteur de devenir plus modulaire via le standard OSGI. La grande force de Liferay est la possibilité de customiser via du développement l’intégralité des sites, mais aussi de créer des nouveaux composants, des nouveaux services. En résumé, il est possible d’étendre le comportement natif proposé à la base. Et tous ces nouveaux composants seront accessibles dans le back office, comme s’ils étaient natifs. C’est-à-dire que les contributeurs ne sauront pas s’ils utilisent des composants customs ou natifs lorsqu’ils créeront des pages ou du contenu. Fonctionnalité très actuelle, il existe également un système de marketplace avec des composants customs gratuits ou payants développé par d’autres entreprises/développeurs.

Liferay est donc un moteur très complet, proposant des possibilités multiples, qui permet aux entreprises de gérer leurs contenus de manière simple, sécurisée et centralisée. Le moteur est évidemment à destination des développeurs, mais une brique CMS permet aux contributeurs d’accéder au back office.

Code Agence Apside de Bordeaux
Équipe Agence Apside de Bordeaux

Exemples d'applications du moteur Liferay //

Liferay est utilisé par de grands groupes et de grandes entreprises comme Allianz, Airbus, USBank, T-Mobile, etc. mais aussi chez un de nos clients, une banque française leader mondiale. Dans le cadre de ma mission, nous utilisons Liferay DXP pour Digital Experience Platform en Enterprise Edition, qui est le moteur de portail web. Il existe également une solution dédiée au B2B, une solution Analytics et une solution cloud que nous n’utilisons pas dans mon équipe.

Actuellement, nous avons plusieurs projets actifs sur Liferay, en voici 3 actuellement en production :

> Un site public à destination des investisseurs étrangers, permettant de faire des simulations de crédits immobiliers. Il comporte des composants customs qui ont été réalisé afin de mettre à disposition des formulaires, des outils de calculs, des mises en pages spécifiques. Mais il inclut également un grand nombre de composants natifs, configuré par les développeurs afin de répondre aux attentes métiers. De plus, la partie CMS de Liferay, permet de laisser la main sur le contenu à des contributeurs non-développeur.

> Un site interne dédié aux centres d’appels. Il permet via une navigation par catégorie, ou par une barre de recherche d’accéder très rapidement aux documents de différents formats (Excel, Word, PowerPoint, pdf, video) et de les consulter directement dans le site. Les différents profils d’utilisateurs ont un accès restreint aux documents qui est géré via les catégories. Ce projet contient essentiellement des composants custom, pour la navigation et la recherche. Mais il y a aussi une partie de contribution (native) pour la maintenance, l’upload et la catégorisation des documents.

> Un produit permettant, via une application IOS, une application Android et un site internet avec authentification, de réaliser des simulations de financements sur les voitures, motos et véhicules de loisirs (camping-cars et caravane). Ces outils ont pour vocation d’être utilisés en concession. Les applications mobiles permettent aux vendeurs de faire des simulations en direct avec leurs clients, de leur montrer les différents produits éligibles, assurances, etc. Ils ont aussi accès à différents outils d’aide à la vente, et des descriptions des produits de financement. La partie web, permet quant à elle, de générer des affichettes à mettre dans les véhicules avec entre autres le prix de vente, le kilométrage et le produit de financement. Elle permet aussi de faire des simulations identiques à celles réalisées sur mobile. De plus, à travers elle, les contributeurs peuvent mettre à jour les informations sur les différents produits de financement, d’assurances, etc.

Agence Apside de Bordeaux

Quand choisir Liferay ? //

Liferay, grâce à ses possibilités de customisation permet donc de créer des solutions adaptées à différents types de besoin. Nous vous en avons proposé un échantillon dans cet article, évidemment non exhaustif. Tout son intérêt réside dans la possibilité qu’il offre de jongler de façon pertinente entre ce qui est nativement proposé et configurable, et des développements plus spécifiques à produire. Cependant, plus les développements sont importants et customisés, plus la pertinence de Liferay est à mettre en perspective avec d’autres solutions techniques, surtout lorsque la partie CMS n’a pas ou peu d’intérêt. La licence DXP (Entreprise) représente tout de même un investissement conséquent et la partie développement nécessite un certain temps de prise en main. Comme tous les outils, il est adapté à certaines problématiques, et il est presque obligatoire de passer par une phase de cadrage afin de choisir le bon outil.

 

Matthieu est développeur Full Stack dans l’agence de Bordeaux. Il a rejoint Apside à l’automne 2013.

Penser transversalité pour s’adapter - 2 minutes
-

Un contexte professionnel en mutation Penser transversalité pour s’adapter !

Notre Blog
Paris-situation-travail-31

Un focus sur les compétences transversales //

La notion de transversalité invite à penser les compétences dans leur globalité. Si la période actuelle est particulièrement incertaine, on peut facilement imaginer la nécessité de développer des compétences pour s’ADAPTER ! Il ne s’agit plus uniquement de distinguer savoir, savoir-être, savoir-faire, on s’intéresse aujourd’hui aux compétences transversales, soit toutes compétences qui peuvent être développées et mobilisées dans des situations, fonctions, missions variées.

Contexte COVID19 et compétences transversales //

Autonomie, initiative, interdisciplinarité, capacité à fédérer, structurer, analyser, qualités interrelationnelles, empathie, écoute. On voit même se développer d’autres aptitudes en lien avec le contexte sanitaire actuel, comme le management à distance… pourrait-on parler de corona-skills ?

Ces compétences sont d’autant plus stratégiques dans un contexte de marché du travail en pleine mutation, face à un recrutement de profils pénuriques et un secteur hyper concurrentiel ! Et aujourd’hui, elles sont clairement intégrées dans les politiques de gestion et de développement des compétences Apsidiennes.

Academy by Apside_blog
MindMap_qualité_transversalité

Comment valoriser ces compétences transversales ? //

  • Dès l’étape de recrutement ! Entretiens structurés, Validation des Acquis de l’Expérience, accompagnements de reconversions professionnelles… C’est le parcours de chacun dans sa globalité qui doit être valorisé. Le groupe Apside est en pleine transformation, je m’attache donc à détecter des personnes force de proposition, polyvalentes, qui accompagneront l’entreprise dans ses changements, et qui sauront s’adapter, aussi vite que la technologie évolue… !
  • Lors de l’entretien professionnel : pour penser perspectives de carrière et évolutions !
  • A travers les démarches GPEC (Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences) : intégrées aux fiches de poste, à la cartographie des métiers… oui oui ! Et si c’est très loin d’être simple à formaliser, ces compétences transversales sont à saisir EN SITUATION. Rien n’est figé dans le marbre, et aucune fiche de poste ne vise à limiter les activités de chacun, au contraire ! Donner de la visibilité sur les métiers, ok, mais toujours en laissant une marge de liberté, il n’y a pas de parcours tout tracé.
  • Dans les dispositifs de formation. Notre ambition ? Permettre à chacun d’élargir son champ de compétences, d’identifier les évolutions de carrière auxquelles prétendre, de réaliser des missions transverses à son poste, de continuer à s’épanouir et se projeter dans l’entreprise.
Anaelle_RH_ApsideTOP

Penser compétences transversales : pour quelles dynamiques ? //

  • Pour chacun : développer son employabilité, élargir le champ des possibles, continuer à apprendre, toujours de tout et partout !
  • Pour l’entreprise : permettre le développement de la créativité, l’adaptabilité, l’agilité des salariés ! Pour s’adapter aux changements et s’inscrire dans une dynamique d’organisation apprenante !

Le développement des compétences transverses suppose cependant un exercice bien particulier, soit un exercice de réflexion, d’introspection de la part de chacun pour se remettre continuellement en question sur ses pratiques, ses croyances… On parle de réflexivité, soit la prise de conscience, l’analyse de ses propres actions, schèmes de pensées, etc. Compétence clé pour le futur, la réflexivité fera l’objet d’un prochain article !

En clair, on se base sur une dynamique d’apprentissage et de développement CONTINU des compétences ! Et pour cela, il faut penser les compétences dans leur globalité ! Quoi de mieux que le projet de l’Academy by Apside pour l’illustrer ? Si on ne peut pas prédire l’avenir, on peut tout de même se tenir prêt à se réinventer !

 

Anaëlle est chargée de recrutement pour notre agence Apside TOP et passionnée par les notions de valorisation des compétences transversales comme outil de gestion de carrière pour une organisation apprenante.

Posture Managériale - 3 minutes
-

Management La posture managériale

Notre Blog
Suivi_collaborateur

Posture managériale : Quelle posture managériale adopter en période de crise sanitaire ? //

En raison du contexte sanitaire actuel, les salariés se voient confrontés à des situations inédites : mise en place généralisé du télétravail, sans aucune possibilité de préparation à cette nouvelle forme d’organisation du travail, peur d’être contaminé, perspectives d’une économie incertaine…

Pour accompagner nos salariés, nous les avons interrogés sur la façon dont ils vivaient cette période. Nous avons relevé des résultats positifs sur le plan managérial : maintien du contact régulier avec leur manager et leurs collègues, suffisamment d’informations sur la situation actuelle et son impact sur Apside, des salariés rassurés par les mesures sanitaires prises par Apside.

Nous avons relevé néanmoins des points de vigilance, avec une proportion non négligeable de salariés qui vivait de moyen à très mal la situation Covid et un risque d’isolement pour les personnes dont la période d’inactivité perdure.

Posture managériale : Des actions de formations en interne pour accompagner nos collaborateurs //

Parce que le bien-être des Apsidiens est un enjeu majeur, Apside a décidé de former plus d’une centaine de ses Managers, en plaçant l’Intelligence Emotionnelle au cœur du dispositif de formation.

Cette formation, courte et opérationnelle, animée par un organisme extérieur, avait pour objectif d’aider à mieux prendre en compte la situation exceptionnelle que nos salariés ont traversée et à faire face aux nombreuses situations managériales qu’ils vont rencontrer sur le terrain.

Pour que celle-ci soit la plus efficace, mais aussi adaptée à sa personnalité, la formation a été réalisée en deux temps :

  • • Une formation de groupe afin d’écouter, de prendre en compte les émotions et de définir le projet collectif pour envisager ensemble l’avenir avec sérénité ;
  • • Un coaching personnalisé et individuel afin d’adapter les approches en fonction de la personnalité de chacun.
Posture manageriale_formation
Posture_managerial_rennes

Posture managériale : Des bonnes pratiques applicables au quotidien //

La réalisation de ces formations est un premier pas dans l’accompagnement de nos collaborateurs. En effet, chaque personne à son niveau de sensibilité différent face à cette crise sanitaire. Nos managers se doivent donc d’être accompagnés, afin de prendre en compte les différentes appréhensions de chacun, de rassurer le collaborateur sur la situation et de donner des perspectives pour la poursuite des activités.

Les participants, durant la formation groupe, se sont montrés engagés, intéressés et actifs, ce qui leur a permis d’exprimer :

  • • Leur intérêt pour les thématiques de gestion du stress, gestion des émotions, et de connaissance de soi comme moteur de leadership ;
  • • Leur plaisir à pouvoir se rencontrer (même par visioconférence) et échanger sur leur métier entre collaborateurs de différentes agences ;
  • • Leur attachement à une vision humaniste de leur activité, très fortement ancrée dans la culture d’entreprise.
coaching_nantes

Posture managériale : Une personnalisation de coaching pour faciliter l’adaptabilité //

Les séances de coaching ont eu un écho très positif auprès de nos managers, qui n’avaient jamais expérimenté ce format d’accompagnement auparavant.

Les séances de coaching ont souvent porté sur les thématiques suivantes :

  • Connaissance de soi et de ses modes de fonctionnement ;
  • Communication/assertivité (capacité à s’affirmer) ;
  • Gestion des émotions et du stress ;
  • Gestion des conflits ;
  • Capacité d’adaptation à la nouvelle réalité Covid avec les collaborateurs et les clients
  • Gestion du temps et des priorités, délégation.

 

À travers les feedbacks recueillis, il ressort que cet accompagnement a permis de :

  • Prendre du recul sur les sujets ;
  • • Avoir une meilleure compréhension des situations, clarification du problème ;
  • • Bénéficier d’un espace d’écoute et de réflexion très apprécié ;
  • • Modifier leur perspective sur le sujet évoqué, et ainsi développer de nouvelles ressources ;
  • • Créer de nouvelles solutions/stratégies à mettre en place.
Posture_managerial_Aveiro

Posture managériale : L'accompagnement de chacun, au cœur de nos préoccupations //

La force d’une entreprise réside dans les humains qui la composent. C’est pourquoi, nous avons à cœur d’accompagner chacun, et cela passe par l’écoute et la proximité.

En parallèle des échanges et des suivis, de nombreuses enquêtes sont menées auprès de nos collaborateurs sur plusieurs thématiques :

  • • Le bien-être
  • • Les actions mises en place
  • • Le ressenti face au contexte sanitaire
  • • La sécurité

 

Notre objectif ? Détecter les points d’alertes et mettre en place un accompagnement sur-mesure pour que nos collaborateurs se sentent bien au sein de nos équipes.

Posture managériale : Suivez également une formation //

L’Academy by Apside, notre centre de formation interne, vous propose de joindre l’utile à l’agréable en vous formant gratuitement à partir de son cours e-learning sur “la sensibilisation à la posture managériale post-confinement”.

Pour y accéder, rien de plus simple, il vous suffit de vous inscrire ici : https://lnkd.in/daMx7j3.

Vous recevrez la notification de création de votre accès au cours.

Par cette formation, vous découvrirez par la même la LXP de myskillcamp, une plateforme qui monte !

Devenir concepteur ou apprenant – L’expérience Academy by Apside - 4 minutes
-

Devenir concepteur ou apprenant L'expérience Academy by Apside

Notre Blog
Formation_academy_travail

L'Academy by Apside : avant les feedbacks, les enjeux et la plus value d'un projet //

l’Academy by Apside est l’opportunité pour Apside de devenir une organisation apprenante. Centre de formation intégré, notre académie d’entreprise est un service qui répond aux enjeux et aux besoins d’innovation inhérents au quotidien de nos collaborateurs et de nos clients. En effet, la solution permet d’une part, d’offrir aux Apsidiens un catalogue de formation pour favoriser leur montée en compétence, et d’autre part elle leur permet de transmettre leur expertise à travers la création de modules de formation.

Régis, Rémy et Benoît sont 3 Apdisiens qui ont pris part au développement de l’Academy by Apside. En effet, ces derniers ont pu créer différents modules et/ou se former, accompagnés par Mickaël. Au terme de l’expérimentation, et après ces quelques mois de lancement, nous avons souhaité les interroger pour comprendre leurs ressentis et afin qu’ils vous exposent leur expérience. Découvrez ci-après leurs retours.

 

L'Academy by Apside : les impressions d'un projet ambitieux //

Comment définiriez-vous l’Academy et quelles ont été vos impressions sur le projet ?

Régis

L’Academy by Apside est une solution d’apprentissage en ligne moderne et collaborative. Elle permet d’offrir facilement à chaque Apsidien l’accès à la connaissance dont il a besoin pour l’exercice de sa mission. Mais c’est aussi un support pour animer à distance en « téléprésentiel » des formations à forte valeur ajoutée à l’instar du parcours consacré au management de projets que j’anime sur une période de 8 semaines. C’est une très belle initiative qui concoure à la transformation d’Apside. Ainsi, notre entreprise devient une organisation véritablement apprenante. L’écosystème intégré Academy by Apside offre toute une gamme de services pour concevoir, réaliser et animer des formations selon de multiples modalités pédagogiques (en présentiel, à distance, en mode synchrone et/ou asynchrone) et avec un support numérique particulièrement performant.

Rémi

C’est une solution de formation, mais aussi de partage et de transmission des connaissances. Si le projet aboutit, c’est génial. Et c’est effectivement allé jusqu’à la mise en production grâce à tout la conviction et l’énergie de Mickaël. L’Academy est un outil du groupe qui s’adresse vraiment à tous les métiers du groupe Apside, et c’est une vraie évolution dans la société.

Benoît

L’Academy by Apside est une solution de formations à double emploi. Il permet tantôt de mutualiser le savoir des Apsidiens pour le mettre à disposition des autres salariés désireux d’en apprendre plus sur divers sujets, à terme. J’étais très intéressé par le projet car j’y voyais un moyen d’y trouver, et de mettre en place des formations qui m’intéressent personnellement mais aussi de mettre en place une formation numérique. Son annonce concordait parfaitement avec le besoin du moment me concernant.

 

Lille_travail_formation
Academy_formation_travail

Academy by Apside : comment transmettre son savoir //

Comment en êtes-vous arrivés à créer des formations et/ou à transmettre vos connaissances ?

Régis

Au cours de mes visites auprès des équipes engagées sur des plateaux projet, j’ai constaté le besoin d’accompagner nos chefs de projet afin de leur faire bénéficier de retours d’expériences en plus de leur présenter les points clé méthodologiques du management de projet. L’objectif vise à rendre encore plus robuste nos opérations de Delivery. La plateforme Academy by Apside me permet de structurer les modules de cours et de partager très facilement les informations (documents, vidéos, séances en classes virtuelles) via la communauté professionnelle associée au parcours de formation.

Rémy

J’avais déjà créé des présentations Powerpoint en support de coaching pour mes équipes. J’appelais ça formation, mais n’étant pas formateur né, c’était un peu bricolé. Se mettre dans un cadre plus structuré et construit permet de mieux transmettre ce que j’ai à transmettre.

Benoît

Au détour d’une conversation avec mon commercial, qui avait eu vent d’un besoin de formation SQL.
La formation a été rédigée dans une version présentielle en premier lieu, puis déclinée récemment en version numérique pour l’Academy.

Nantes-situation-travail-02 (32)

Academy by Apside : les retours sur la conception //

Comment s’est passée votre expérience de concepteur ?

Régis

Ancien formateur, j’avais déjà quelques compétences sur ce sujet, je retiens comme principal retour d’expérience l’importance de formaliser la finalité et les objectifs de la formation et aussi de bien scénariser ses modules de cours numériques avant de commencer la réalisation. L’écriture de la narration est certainement la phase la plus importante. L’accompagnement de Mickaël sur les aspects des ingénieries de formation et pédagogique a été indispensable pour bien prendre en compte les particularités de l’apprentissage via une plateforme en ligne. En particulier son expertise sur les meilleures pratiques et les apports des sciences cognitives pour faciliter la mémorisation. La plateforme a bien grandi depuis le début du projet. Elle dispose aujourd’hui d’un socle de fonctionnalités riches et d’une collection de contenus qui la rend pleinement apte à sa mise en service opérationnelle à l’échelle d’Apside et de ses clients.

Rémy

Très bien, voire ludique. Mickaël m’a bien guidé dans les étapes, et puis après, c’est l’utilisation des outils de création de contenu qu’il faut appréhender, mais ça se fait bien.

Benoît

Mon expérience a été très enrichissante, car elle m’a permis de condenser le plus d’informations en un minimum de slides, sans perdre d’informations utiles. Elle m’a permis aussi de me confronter à l’exercice de formation présentielle en tant que formateur.

Casablanca_travail_formation

L'Academy by Apside : histoire d'une opportunité //

Quel type d’opportunité représente pour vous l’Academy, et la recommanderiez-vous autour de vous ?

Régis

La principale opportunité est liée au développement commercial de notre organisme de formation. En plus des services offerts en interne (formation de nos collaborateurs) nous pouvons proposer à nos clients une offre de formation IT riche, originale et à forte valeur ajoutée.

Rémy

C’est un investissement personnel que de créer des modules. Néanmoins, je vois le retour sur investissement : éviter de redire tout le temps la même chose, oublier de former / informer sur tel ou tel sujet, archiver dans un endroit sûr les supports de formation… J’espère qu’on sera en capacité de mesurer ce retour sur investissement, car j’y crois. Et évidemment, je la recommande 🙂

Benoît

Une opportunité de parfaire l’apprentissage sur divers sujets qui peuvent être utiles sur les futures missions. Mais aussi une opportunité d’arborer une casquette de formateur, qui diffère des missions habituelles et peut s’avérer être un bon challenge. Par ailleurs, je la recommande d’ores et déjà. Ayant terminé la version numérique de ma formation SQL, j’ai pu montrer la plateforme à plusieurs Apsidiens, mais aussi à certains collègues sur le site client.

Academy by Apside : une opportunité pour tous //

Vous l’aurez compris,  l’Academy by Apside est une opportunité pour 3 grands acteurs. C’est une opportunité pour Apside, de devenir une entreprise apprenante. Une opportunité pour nos collaborateurs qui souhaitent monter et faire monter en compétences. Et enfin, une opportunité pour vous : utilisateurs et clients qui souhaitaient bénéficier de l’expertise Apsidienne.

Merci à Régis, Rémy et Benoît pour leur retour très enrichissants et toutes leurs actions au sein de l’Academy.

La prochaine étape ? Et si vous testiez vous-mêmes la solution, et en deveniez acteur ?

Méthodes agiles - 4 minutes
-

Academy by Apside Objectif entreprise apprenante !

Notre Blog
AbA-entreprise-apprenante_Plan de travail 1

Academy by Apside : les origines du projet

Le projet Academy by Apside est né de la volonté de notre Président Directeur Général, Pierre Gauthier, de transformer le Groupe en profondeur et notamment en souhaitant qu’Apside devienne à terme une organisation apprenante. Parce que l’innovation et la montée en compétences sont au coeur de nos préoccupations, l’Academy est apparue comme une évidence. Afin d’initier et de piloter le projet, un digital learning manager a donc été recruté en octobre 2018. Découvrons ensemble les enjeux de ce beau projet !

Academy by Apside : les objectifs du projet

  • L’Academy by Apside vise 4 objectifs :
  • – Fidéliser les collaborateurs : c’est-à-dire onboarder les nouveaux salariés, accompagner la montée en compétences des collaborateurs et leur proposer des fonctions nouvelles comme celles de formateur, de concepteur digital, de tuteur, et de formateur de formateurs…
  • – Capitaliser le savoir des collaborateurs : c’est-à-dire renforcer la collaboration inter-agences sur les grandes thématiques techniques au-delà des outils de chat. Cela implique également d’améliorer le partage des connaissances notamment par la conception de ressources de formation, de témoignages et de bonnes pratiques et développer la formation par les pairs
  • – Industrialiser la formation : c’est-à-dire de développer l’offre de formation interne et diversifier les modalités de formation en s’appuyant sur les compétences des collaborateurs, notamment celles des experts pour à terme s’auto-suffire sur les grandes thématiques techniques du groupe
  • – Suivre et développer les compétences des collaborateurs : c’est-à-dire proposer aux collaborateurs un plan de développement des compétences personnalisé à travers des parcours de formation adaptés et validés par les experts.
Academy by Apside_blog
Academy_atelier_formation

Academy by Apside : les principes

L’académie d’entreprise est la matérialisation concrète du projet intitulé Academy by Apside, dont le développement est itératif et en amélioration continue. Elle est fondée sur quelques grands principes :

  •  – Le modèle de formation en trois temps : Avant/Pendant/Après.
    o La pré-formation, temps d’autoformation tutoré où l’apprenant aborde à distance les prérequis et les premiers apports théoriques de la formation,
    o La formation, temps synchrone présentiel ou distanciel (classe virtuelle) où le formateur consolide les premiers apports les étend et où les apprenants s’exercent, pratiques, collaborent et coconstruisent,
    o La post-formation, temps de transfert et d’évaluation des connaissances à la situation de travail par l’apprenant, coaché par un pair et accompagné par le formateur.
  • – La digitalisation de la formation : proposer de l’auto-formation en ligne et hybrider la formation du catalogue (mixer le distanciel et le présentiel avec le modèle Avant/Pendant/Après)
  • – La priorisation de la formation des Apsidiens par un Apsidien.
  • – L’application des grands principes du fonctionnement du cerveau dans l’ingénierie de formation, ainsi que dans l’ingénierie pédagogique.
Academy_formation

Academy by Apside : les services

L’Academy by Apside propose trois grands services :

  • – Un catalogue de formation, dont une vingtaine de sessions différentes dispensées par un Aspidien à des Apsidiens en intra ou inter-agences. Ces formations sont également intégrées dans le plan de développement des compétences des entités du groupe.
  • – Une plateforme de formation à distance, disponible pour s’auto-former. Il s’agit de la LXP (Learning Expérience Plateform) fournie par l’éditeur belge Myskillcamp. Elle est accessible à tous les nouveaux Apsidiens et aux autres salariés sur demande.
  •  – Une offre de prestations, qui elle est en cours de consolidation pour proposer à nos clients et à des prospects, des services autour du digital et de la formation. Ces prestations sont au nombre de six :
    o Accompagnement à la capitalisation et au transfert des compétences (CDS et TMA),
    o Conseil en transformation digitale d’un dispositif de formation présentiel,
    o Accompagnement à la réalisation ou production de modules elearning ou de formations mixtes,
    o Vente de modules elearning accessibles sur notre plateforme d’enseignement à distance,
    o Accompagnement au déploiement d’un disposition d’AFEST (Action de Formation En Situation de Travail),
    o Accompagnement en optimisation digitale (apport des sciences cognitives dans la conception digitale).
Formation_academy_réunion

Academy by Apside et sa plateforme d’enseignement à distance : LXP myskillcamp

Comme nous l’évoquions plus tôt, la LXP myskillcamp est l’outil de formation à distance de l’académie d’entreprise. La plateforme met à disposition des salariés différents dispositifs et types de contenus elearning.

  • – Les dispositifs de formation de la plateforme d’enseignement à distance :
    o Un parcours de Onboarding Groupe digital pour tous les nouveaux salariés d’Apside,
    o Des modules elearning d’auto-formation d’une durée de 15 à 20 minutes idéalement qui traitent d’une thématique technique ou de développement personnel,
    o Des pastilles pédagogiques d’auto-formation d’une durée de 2 à 3 minutes qui solutionnent une problématique conceptuelle ou méthodologique ou technique,
    o Des communautés professionnelles pour permettre aux salariés d’échanger, de partager, de mutualiser et de capitaliser autour d’une thématique.
  • – Les types de contenus elearning :
    o Des modules elearning ou des pastilles pédagogiques conçus et réalisés par un Apsidien,
    o Des modules elearning gratuits intégrés dans la plateforme par son éditeur Myskillcamp comme Bookboon ou Goodhabiz,
    o Des modules elearning gratuits d’internet agrégés dans la plateforme accessibles par le catalogue de la LXP comme Openclassrooms,
    o Des ressources digitales (vidéos, modules elearning, mooc, …) gratuits d’internet épinglés par l’utilisateur dans la plateforme pour personnaliser son tableau de bord,
    o Des modules elearning payants agrégés dans la plateforme accessibles par le catalogue de la LXP comme Udemy ou Coursera.

 

  • Vous l’aurez compris, l’Academy by Apside est un projet d’envergure qui s’intègre totalement dans les valeurs de l’entreprise : engagement, proximité et professionnalisme. Alors, qu’attendez-vous pour profiter de l’expertise de nos talents ?
Find out more